Atelier Wordpress


Trucs et astuces de votre CMS préféré

Catégories


Atelier Wordpress

/ 0

Conseils

9 façons de convaincre vos clients d’utiliser WordPress comme CMS

15 septembre 2015

Certains clients ne se soucient pas de comment leurs sites sont conçus tant qu’ils le sont bien. Mais d’autres, veulent avoir des détails et sont parfois sceptiques lorsqu’on leur parle de WordPress. Alors voici 9 préjugés sur WordPress auxquelles vous pourriez faire face et des conseils pour y répondre au mieux afin de les contrer.

  • WordPress s’utilise seulement pour les blogs

Il ne faut pas confondre les deux plateformes WordPress.org (qui est plus ouverte et possède de nombreuses fonctionnalités) et WordPress.com (qui est auto-hébergée de la même façon que Blogger ou Tumblr, et est plus adéquate pour des blogs). Vous pouvez lire notre article concernant les différences entre ces deux plateformes.

WordPress a commencé comme un système de publication personnelle en 2001 mais a évolué en 2008, vers un système de gestion de contenu complet. Il est construit à partir de langages de programmation comme PHP et SQL et permet une grande liberté de création. Il propose en somme tout ce qui est relatif à un site web. De plus, le CMS offre aussi de nombreux plugins et thèmes, parfois gratuits ou à des prix bas ; ce qui permet de réaliser un site internet à moindre coût.

  • WordPress convient aux particuliers et PME mais pas aux grandes entreprises

Le CMS est utilisé par de grandes marques connues dans le monde entier telles que CNN, CBS New-York, Harvard Business Review, New York Times, Dole, Mercedes-Benz, Vogue… Si WordPress convient largement à ces célèbres marques, il est probablement assez robuste pour répondre à vos besoins ou a ceux de votre entreprise.

En août 2015, près d’un site sur quatre utilisait WordPress ; et en 2014 il est resté le CMS à la plus forte croissance pour la cinquième année consécutive.

  • WordPress affecte de manière négative mon référencement

Au contraire, WordPress permet à votre site d’être « SEO-friendly » dès sa mise en ligne. Il prend en charge de nombreux plugins permettant de peaufiner tous les aspects du référencement.

De plus, le dernier algorithme de Google mettait à l’honneur le contenu frais et original et améliorait le référencement pour ce type de contenu.

  • J’ai entendu dire que WordPress était responsive, mais je ne sais pas ce que ça veut dire

Un site « responsive » signifie que ce dernier est construit pour s’adapter à tous les dispositifs conçus pour le web : ordinateur, tablette, smartphone… Si vous pensez que cela suffit si votre site est bien adapté pour un ordinateur de bureau, détrompez vous ! Plus de personnes ont désormais accès au web via leur appareils mobiles que leurs ordinateurs de bureau.

De plus, les sites « responsives » sont mieux référencés que les autres puisque Google prend en compte ce critère. WordPress propose une large gamme de thèmes « responsive » et pour ceux qui ne le sont pas, le CMS permet aux développeurs de changer cela facilement sans nuire au site.

  • WordPress n’est pas sécurisé

Au contraire ! La compagnie qui se cache derrière WordPress et qui se nomme Automattic emploie une équipe de sécurité renforcée qui compte pas moins de 25 experts ayant comme mission de protéger le CMS des attaques extérieures telles que les virus, hackers… Ils détiennent même un « roi » de la sécurité : Nikolay Bachiyski, une pointure dans ce domaine.

  • Un logiciel comme WordPress ne peut pas être totalement gratuit. Quel est le piège ?

Il n’y a pas de piège. WordPress (et ses mises à jour) sont open-source, c’est à dire qu’il est possible d’utiliser le CMS comme on le souhaite. Et contrairement à des sites hébergés sur WordPress.com, vous avez une entière liberté de création et de fonctionnement.

Beaucoup de développeurs dans le monde contribuent à améliorer et tester de manière rigoureuse WordPress. Certains sont des employés d’Automattic (la société derrière WordPress) et d’autres le font simplement pour la communauté WordPress, très active et solidaire.

Le logiciel WordPress est sous licence GNU General Public License (GPL), ce qui signifie que tout le monde peut utiliser, copier ou distribuer le CMS. Les styles et les contenus que vous ajoutez sont de votre propriété tout de même.

  • Si WordPress est codé et entretenu par des bénévoles et employés, peut-il être vraiment bon ?

Oui, vraiment. La communauté WordPress comprend des développeurs et testeurs haut de gamme et contrairement à une entreprise possédant une seule équipe, ce super CMS compte des milliers de gens talentueux et dévoués derrière lui. Les mises à jour, corrections et améliorations sont très fréquentes.

WordPress respecte toutes les directives du World Wide Web Consortium (organisme de normalisation qui promeut la compatibilité des technologies d’Internet) et suit les bonnes pratiques définies par les moteurs de recherche tels que Google, Bing ou Yahoo.

Il fonctionne sur tous les navigateurs modernes : Firefox, Chrome, Safari, Opera, Internet Explorer… même si certains thèmes demandent d’ajouter du code « à la main » pour un affichage optimal sur l’ensemble des navigateurs.

A bas les préjugés !

Sources :

Pour découvrir les deux dernières « objections clients », et des outils et articles pour convaincre les plus récalcitrants, rendez-vous vite sur l’article source d’ElegantThemes.

Infographic vector designed by Freepik

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire.

*